conférence grand public jeudi 31 mars 19h30-expo jusqu’3 avril 2016

Découverte des origines du vivant et de la matière  au Muséum d’histoire naturelle. Se familiariser avec les origines de la Vie et de l’Homme, une « philosophie anatomique », selon les termes des naturalistes du 18 et 19 siècle. La continuité de la matière et du vivant prend racine dans les origines depuis le Big Bang.

- Exposition  » Horriblement humain » avec la Faculté de la Sorbonne du jeudi 31 mars au dimanche 3 avril
- Lieu Shakirail 72, rue Riquet Paris 18 
Le vernissage se fera le jeudi soir avec deux conférences,dont la mienne sous forme d’intervention de 15 minutes environ par intervenant, auront lieu à partir de 19h30.
Lors de la conférence, je présenterai  les douleurs, les maladies comme des désorganisations internes semblables à des monstruosités, désorganisations externes.
Les douleurs, les maladies sont parfois vécues comme des monstruosités  par ceux qui les vivent.
A mon sens, les méthodes de soins comme l’ostéopathie utilisent l’observation et la perception tactile pour avoir accès au désorganisation du vivant au regard des lois simples d’un naturaliste du début XIX siècle – Etienne Geoffroy-Saint-Hilaire- aujourd’hui validées par les biologistes moléculaires.
Mon travail est un pont entre le savoir de l’Hôpital (où j’étais enseignant) et le Muséum (lieu de recherches et de rencontres scientifiques).